Édito : 6 ans déjà

En 2012, Thales voulait vendre son activité radiologie. En s’y opposant, la CGT a empêché cette gabegie et a pu sauver des emplois et un savoir-faire unique au monde.

A l’issue de cette lutte la CGT s’était engagée à tout mettre en œuvre pour reconstruire une filière d’imagerie médicale française au service de la population afin de pérenniser l’activité. Que de chemin parcouru depuis ! Le groupe de travail mis en place a créé un large réseau de soignants, de syndicalistes, de chercheurs, de politiques, de directeurs d’hôpitaux… aboutissant à un projet d’ambition nationale. Ce projet reconnu crédible et même nécessaire par de nombreux acteurs du domaine de la santé publique, a même failli aboutir par la création d’une sixième verticale stratégique à Thales. Projet malheureusement abandonné par la conjonction d’un changement de PDG et du retournement du marché militaire juteux pour les actionnaires.



Aujourd’hui cette action prend un nouvel essor. En effet la CGT participe en tant qu’organisation de salariés au Conseil National de l’industrie et aux différents Conseils Stratégique de Filière qui en découlent. Elle a décidé de porter le projet de développement de l’industrie de l’imagerie médicale dans le cadre du Conseil Stratégique de Filière industrie et technologie de la santé. En effet, en décembre 2018, ce CSF doit proposer son nouveau contrat de filière au gouvernement. Établi à partir de l’état des lieux, ce contrat une fois signé définira la stratégie gouvernementale et permettra de financer le développement des projets structurants qui auront été retenus.

C’est ainsi que suite à l’analyse des faiblesses et points bloquants de la filière, nous avons décidé de porter un projet de création d’un Centre technologique de prototypage et de certification pour l’imagerie médicale. C’est ce projet, actuellement à l’étude par le CSF, que nous vous présentons aujourd’hui.
Nous vous laissons en prendre connaissance, vous l’approprier, nous interpeller, car c’est par l’appropriation collective et un large soutien des possibles acteurs que nous pourrons aboutir.

Bien qu’en cours d’approfondissement, nous mettons ce projet à la disposition de tous pour que d’un projet syndical, il devienne un projet citoyen au service de la pérennité de nos emplois, de nos savoirs faire. Au-delà de Thales, la filière créée doit répondre au besoin de l’ensemble des soignants et des citoyens utilisateurs du système de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email reste confidentielle. Merci d’entrer votre nom, email et votre commentaire.