Vous avez participé à la mobilisation et vous souhaitez partager votre expérience ?

Retour sur image

En juin dernier, la direction du groupe Thales annonce son intention de céder sa branche imagerie médicale.

 

Implantées à Moirans (Isère), les deux entreprises concernées, Trixell et Thales Electron Devices XRIS, sont les premiers employeurs du bassin où elles occupent 770 salariés permanents et génèrent plus de 2000 emplois indirects. Dans leurs rangs, l’annonce suscite l’incompréhension. Et la colère. Ils se mobilisent aussitôt pour mettre en échec le projet. Ils sont rapidement soutenus par des parlementaires et des élus locaux de tous bords politiques qui en appellent au gouvernement, lEtat qui détient 27% du capital et 41% des droits de vote restant l’actionnaire principal du groupe. Bien qu’elle s’en défende, cette pression déterminée a sans doute pesé lourd dans le revirement opéré depuis par la direction : isolée, elle affirme aujourd’hui avoir renoncé à la cession. Les salariés respirent mais demandent des garanties sur le long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse email reste confidentielle. Merci d’entrer votre nom, email et votre commentaire.